Arielle Dombasle sort “Olympics” !

Arielle Dombasle sort le titre “Olympics”, une ode aux athlètes, au dépassement de soi, avec un clip tourné au Musée des Arts Décoratifs à Paris !

A Paris, le jour et la nuit,
Que Paris soit une fête,
Avec tous les athlètes
Tour Eiffel comme un trésor
D’une pluie de médailles d’or » !

Ode aux athlètes, au dépassement de soi, défier la gravité et triompher.

Tel est le message d’Arielle Dombasle avec ce titre inédit « Olympics ».

Exercice d’admiration aussi pour ces athlètes féminines, les premières championnes dans l’histoire des Jeux, qui, en brisant les barrières de genre, telles que Bille Jean King dans le tennis, Wilma Rudolph dans l’athlétisme aux trois médailles d’or, ou encore Nadia Comaneci gymnaste d’exception qui a emporté nos cœurs, ces femmes ont surmonté les obstacles et inspiré des générations d’athlètes féminines à poursuivre leurs rêves.


« Olympics » est aussi un hommage à ces grandes figures.

—Arielle Dombasle

Découvrez le clip d'”Olympics” ci-dessous :

Arielle Dombasle chantera lors de l’arrivée de la flamme olympique à Paris (Le Parisien)

La chanteuse et comédienne a composé « Olympics », un hymne inspiré de la 7ème symphonie de Beethoven, pour l’arrivée de la flamme olympique dans la capitale des Jeux, le 14 juillet. Le single sera disponible le 25 juin.

« Olympics ». C’est l’hymne qu’entonnera Arielle Dombasle le 14 juillet à 19h30, en direct sur France 2, jour de la Fête nationale et de l’arrivée de la flamme olympique à Paris. La chanteuse et comédienne sera entourée d’athlètes qui se sont entraînés à la danse pour son clip et une performance inédite, chorégraphiée par Pika Matador, une ex-danseuse du Crazy Horse. « Avec le feu, on peut tout. Et c’est pour ça que cette flamme olympique est merveilleuse – le feu allume le feu ! » s’exclame l’artiste.

Son hymne est inspiré de la « Septième symphonie » de Beethoven, bien dans la veine de son dernier album sorti en mai, « Iconics », où pop et électro sont à l’honneur, grâce à des morceaux tels que « Barbiconics » et une reprise de « Fever », de Peggy Lee.

Arielle Dombasle, rencontrée en début de semaine à Paris, nous dévoile, accompagnée par le musicien et compositeur Charly Voodoo, qui sont ses icônes femmes et son amour pour le sport. Avec joie, malgré quelques inquiétudes, elle brandit son enthousiasme inébranlable.

Une ode aux femmes et à leurs exploits

« J’ai écrit cet hymne pour les femmes, et gloire aux premières athlètes féminines ! » Les Jeux olympiques refondés par Coubertin en 1894 excluaient le sexe dit faible de beaucoup d’épreuves, arguant de « la fragilité inhérente à leur condition féminine », dixit le baron. Ce temps est révolu, et c’est ce que la chanteuse et comédienne aux multiples facettes met en avant dans le clip de « Olympics », tourné au musée des Arts décoratifs de Paris (Ier). Lyrique et électro s’y mêlent, ne font plus qu’un — n’est-ce pas l’enjeu d’une compétition sportive, au-delà de la victoire, fédérer et rassembler —, et elle y déambule dans une robe signée Marie Beltrami, ou suspendue aux anneaux lumineux, symboles des Jeux, parmi des sportifs, gymnastes, escrimeurs, boxeurs…

« Pour les sportives femmes, ça n’a pas été donné de concourir à toutes les épreuves », insiste-t-elle. Les yeux qui s’illuminent, elle évoque les images impressionnantes de Nadia Comaneci, considérée comme l’une des plus grandes gymnastes au monde, médaillée d’or au Jeux de 1976 à Montréal : « Ça a ébloui le monde entier, elle était encore sous le joug du grand bloc de l’Est, c’était tout d’un coup un jaillissement de liberté. »

Son rapport au sport et au corps

La chanteuse pratique depuis toujours la natation et la danse classique : « C’est en admirant Esther Williams, nageuse athlétique, devenue grande figure dans les comédies musicales de l’âge d’or de Hollywood que j’ai découvert la natation. » Surnommée la « sirène de Hollywood », une fois happée par l’industrie, elle ne s’est plus illustrée dans les compétitions sportives.

Là-dessus, la liane, fine et vêtue de rouge, un foulard tricolore noué à son cou, constate que pour hommes et femmes, aujourd’hui encore, « il est difficile d’être en accord avec son corps. Il faut l’apprivoiser, les gens sont toujours terribles envers les individus qui ne correspondent pas aux canons de beauté à l’ordre du jour. »

Fan de breakdance et de skate

« L’exaltation du corps et le surpassement de l’âme, c’est extraordinaire ! J’ai toujours admiré les danseuses sur pointe, qui sont des athlètes à part entière — comme des phénomènes, au sommet de la grâce et de la beauté. Petite, je pleurais pour faire des pointes », raconte-t-elle. Arielle nage en toutes eaux, piscine, mer, rivière, à l’image de ses projets artistiques, tantôt comédienne, réalisatrice, meneuse de revue… elle est multiple.

Les Jeux de Paris font entrer de nouvelles disciplines dans les palmarès, comme le skateboard et le breakdance, inspirés de la culture américaine hip-hop de la rue. « Alors ça, pour rien au monde je ne raterai la breakdance et le skate, où il y aura filles et garçons ! » Durant tout l’été, Arielle Dombasle sera présente, en supportrice enthousiaste, alors que beaucoup de Français s’inquiètent du déferlement touristique, et songent à quitter la capitale.

À la lueur de la flamme, le devoir citoyen

Le climat politique actuel, avec la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, les élections législatives anticipées, tandis que de chaque bord, des coalitions se forment ? « Il faut que tout le monde aille aux urnes, commente Arielle Dombasle, il en va de la survie des libertés et des tolérances, de l’acceptation de l’autre, il en va des véritables forces démocratiques. Nous vivons dans un pays où le vote n’est pas truqué. La France est le pays des Lumières », conclut-elle.

« La dissolution de l’Assemblée sera, je l’espère, pour un monde meilleur », ajoute-t-elle, faisant référence à la majorité relative de l’actuel gouvernement, et aux nombreux blocages et articles 49.3 dégainés, sans s’étendre plus.

Le documentaire de la discorde

En novembre 2023, Netflix diffuse le documentaire « Scandale chez la femme la plus riche du monde » qui revient sur les abus de faiblesse et autres intrigues autour de Liliane Bettencourt et son entourage. Arielle Dombasle y apparaît. L’artiste confie aujourd’hui ne pas pouvoir communiquer sur cette affaire, à la suite d’une plainte qu’elle a déposée contre la production. Mais son sentiment de trahison, quant à l’utilisation de ses témoignages dans ce programme, utilisés contre son gré souligne-t-elle, reste palpable.

Un espoir, un seul pour ces Jeux olympiques de Paris 2024 ?

« Nous sommes dans une période d’énorme perturbation mondiale, une époque très tendue, très anxiogène. J’espère justement que ces Jeux olympiques, cet affrontement de tous les pays, sur une base de la simple humanité sportive, vont arranger les choses. »

Arielle Dombasle souhaite, comme écrit dans son hymne, que Paris soit une fête, que pleuvent les médailles d’or : « Un hymne à la joie, l’esprit de la fête, du dépassement de soi, c’est à l’ordre du jour ! » Un petit pas de côté vis-à-vis de Beethoven, mais un vœu limpide et galvanisant.

“Olympics”, sortie le 25 juin 2024.

“Les Secrets de la Princesse de Cadignan” aujourd’hui sur Canal + CINEMA(S)

Aujourd’hui, à 21h00 sur CANAL+ CINEMA(S), découvrez “Les Secrets de la Princesse de Cadignan”, un film réalisé par Arielle Dombasle.

Croqueuse d’hommes. La princesse Diane de Cadignan (Arielle Dombasle) est une séductrice née, d’une intelligence diabolique, vraie “Don Juan femme” selon l’expression de Balzac, dont la nouvelle a inspiré le film. Elle va connaître pour la première fois l’amour, le grand, en la personne de Daniel d’Arthez (Cédric Kahn), un écrivain catholique et monarchiste à la vie ascétique. “Le texte dont nous avons tiré le film était féministe avant l’heure ! On pourrait comparer Balzac à De Beauvoir”, souligne Arielle Dombasle, qui signe un film audacieux et raffiné. A son image.

Regardez la bande annonce du film “Les Secrets de la Princesse de Cadignan”, réalisé par Arielle Dombasle :

Arielle Dombasle : “J’ai retrouvé un cosmos musical” (Technikart)

Irrésistible comme toujours dans son nouvel EP “ICONICS”, la Marlene Dietrich du 8ème arrondissement Arielle Dombasle nous a confié ses secrets de jeunesse éternelle (les noix de cajou et l’amour). Interview barbiconic.

Une interview à retrouver dans le nouveau numéro de Technikart, actuellement en kiosque.

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Arielle Dombasle, l’hymne aux femmes libres (Paris Match)

De Joséphine Baker à Shirley Bassey, son nouvel album ICONICS revisite les standards des icônes d’hier. Un hommage dont elle nous livre les secrets, avec une profonde légèreté.

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Le 10H-Midi : sortie d’ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle (Sud Radio)

Pour la sortie de son nouvel album ICONICS, Arielle Dombasle était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans “Le 10H-Midi” sur Sud Radio.

Une émission à retrouver en intégralité ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Arielle Dombasle présente ICONICS dans C à Vous

Hier soir, Arielle Dombasle était l’invitée d’Anne-Élisabeth Lemoine dans “C à Vous” pour la sortie de son nouvel album “ICONICS” !

Une émission à retrouver ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Le monde d’Élodie : ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle (France Info)

Arielle Dombasle était l’invitée d’Elodie Suigo sur France Info pour la sortie de son nouvel album ICONICS.

Arielle Dombasle est une artiste à part, atypique. C’est par le biais des films d’Éric Rohmer, des séries télévisées comme Miami Vice ou encore des films devenus culte Un Indien dans la ville (1994), Astérix et Obélix contre César (1999) que le public l’a découvert. Et puis la musique est entrée dans sa carrière avec en premier lieu l’album Liberta en 2000. Aujourd’hui, elle sort un nouvel opus Iconics en forme d’hommage à des personnalités des figures féminines emblématiques telles que Judy Garland, Marlène Dietrich, Shirley Bassey ou encore Joséphine Baker.

franceinfo : Iconics ce sont huit titres à la fois sensuels, féminins, doux, déterminés. Un peu comme vous.

Arielle Dombasle : J’espère que mon album me ressemble. C’est en effet un hommage au féminin, à ces figures qui m’ont éblouie. C’est un peu une éthique de l’admiration. Quand j’étais enfant, j’ai aimé immensément ma poupée Barbie. Après, j’ai souffert qu’on me réduise à la poupée Barbie. Mais après tout, dans cet album, je lui rends hommage parce que c’était une poupée très futuriste, très d’avant-garde et la première poupée féministe parce que ça donnait envie aux petites filles d’être toute sorte de choses. On achetait la poupée Barbie avocate, maîtresse de maison, patineuse, astronaute, médecin et on se disait : “Voilà ce qui m’attend dans le futur” et on choisissait de jouer avec quelque chose qui déjà vous exaltait.

Que représente cet album pour vous ?

Un hommage aux femmes qui auraient pu être des mères, en tout cas qui, moi, m’ont élevée. Et j’aime reprendre, par exemple, Diamonds Are Forever de Shirley Bassey, cette femme qui a incarné par exemple les nouvelles figures féminines de James Bond, qui sont des femmes fortes, qui sont des femmes espionnes, des combattantes.

Au départ, il y a effectivement la danse. C’est l’un des points d’ancrage qui va vous mener à la scène, au théâtre, à l’expression scénique. Vous avez un côté indomptable. Votre grand-père était consul de France à Calcutta. Ensuite, il a été l’un des premiers à rejoindre le général de Gaulle quand il était en exil à Londres. Il a créé la France Libre. Avez-vous gardé cela de lui ?

J’ai été un peu intimidée par le milieu dans lequel je suis née, parce que c’étaient les ambassades, que des gens très brillants, que des gens remarquables. Et on appelait mon grand-père, Son Excellence. C’était en effet quelqu’un de remarquable qui a sauvé un nombre considérable de gens pendant la guerre, qui a reçu tous les artistes exilés en Amérique et qui a donc été un héros. Et sa femme Man’ha Garreau-Dombasle, est la personne qui a le plus compté dans mon existence. Une femme de lettres et femme, avec ce magnétisme qui faisait qu’elle était entourée d’artistes.

À quoi rêviez-vous enfant ?

J’ai commencé par être un bébé, et puis tout de suite, j’ai dansé, j’ai chanté. Je savais enfant. J’ai toujours imaginé que je serais sur scène et sous les projecteurs. J’ai été choisie par Éric Rohmer pour Perceval le Gallois. J’ai commencé comme ça, avec les airs médiévaux.

Parlons de ces femmes que vous reprenez. Elles ont fait partie de l’émancipation des femmes qui ont parfois mis leur vie en danger. Qu’est-ce qui vous plaît dans le fait d’être une femme ?

Ce qui me plaît, c’est qu’elles ont déjà une position un peu plus enviable que pendant 21 siècles de domination masculine. Être une femme au XXIᵉ siècle, c’est une bonne chose. On est encore loin de vivre sur un plan d’égalités. Mais il y a beaucoup de plans sur lesquels, heureusement, nos mères et nos grands-mères ont obtenu beaucoup de choses, et notamment Simone de Beauvoir.

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

C8 Le JT: sortie d’ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle

Arielle Dombasle était l’invitée de William Leymergie dans “Le JT” diffusé sur C8, pour la sortie de son nouvel album ICONICS !

Une émission à retrouver ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

ICI 19/20 Paris Ile-de-France : ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle (France 3)

Arielle Dombasle est l’invitée de Jean-Noël Mirande dans ICI 19/20, diffusé sur France 3 Île-de-France, pour la sortie de son nouvel album ICONICS !

Une émission à retrouver ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Arielle Dombasle dans “Quelle Epoque !” pour la sortie de l’album ICONICS

Arielle Dombasle était l’invitée de Léa Salamé dans “Quelle Epoque !” pour la sortie de son nouvel album ICONICS !

Une émission à retrouver ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

Culture Médias: Sortie du nouvel album ICONICS (Europe 1)

Aujourd’hui, à l’occasion de la sortie de son nouvel album, ICONICS, Thomas Isle recevait Arielle Dombasle dans “Culture Médias” sur Europe 1.

Une émission à retrouver en intégralité ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, est actuellement disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement.

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, actuellement disponible !

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle est désormais disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement !

ICONICS, c’est-à-dire des icônes musicales, des stars, des divas… des figures féminines, mi-femmes, mi-légendes, qui ont peuplé mon imaginaire depuis l’enfance.

Elles furent mes premiers modèles, au carrefour de la voix et du style. Elles m’ont accompagnées depuis l’enfance aux quatre coins du monde. Éternelles inspiratrices.

J’ai voulu restituer ces figures dans les morceaux qui, à mes yeux, sont les plus emblématiques des années 50, 60, cet âge d’or d’une époque où le Paradis ne pouvait s’imaginer que flirtant avec les studios de cinéma… au carrefour de la voix, de la légende, du style… américaines, françaises… Barbie, Bardot, Beauvoir.

Arielle Dombasle

Au-delà des vies rêvées, de la multitude des figures empruntées au long d’une carrière qui ne semble guidée que par le désir et par la joie (de n’en faire qu’à sa tête ?), Arielle Dombasle est toujours revenue à celle qui fut sa première inspiration. Parmi les muses qui peuplèrent son imaginaire d’enfant, une seule fut toute à la fois son amie, sa confidente et sa complice. Il s’agit d’une poupée à nulle autre pareille, l’une de ces fées de plastique qui ravissent le cœur des petites filles : Barbie la bien nommée. « C’est la plus féminine et la plus féministe. » déclare Arielle Dombasle toujours émerveillée « elle fut la pionnière dans tous les métiers du monde : infirmière, conductrice de poids lourds, avocate, médecin, top model, business woman, danseuse étoile, femme au foyer et même astronaute avant les premières femmes dans l’espace. »

Quelques décennies après leur première rencontre, Arielle a remplacé Barbie : l’artiste est en effet devenue sa propre créature. Une poupée de chair et de sang qui chante, qui danse et qui réfléchit. Une poupée qui a construit une maison à sa démesure : celle d’une chanteuse qui s’est donnée tous les droits, celle d’une actrice qui a décidé, à l’instar de son modèle, d’endosser tous les rôles.

Marlène Dietrich, Shirley Bassey, Judy Garland, Joséphine Baker… chacune de ces icônes sidérales a été visitée en sa demeure : le ciel étoilé. Arielle s’attaque à leurs standards (Boys in the Backroom, Diamonds are Forever, Somewhere Over the Rainbow, J’ai deux amours…) avec une candeur et une effronterie qui ravit.

Clovis Goux

Ecoutez l’album ICONICS sur Spotify, Deezer, Apple Music et YouTube Music !

Regardez aussi le clip du single “Diamonds are Forever” :

Les Enfants de la Télé : Iconics

Pour la sortie de son nouvel album “Iconics”, Arielle Dombasle était l’invitée de Laurence Boccolini dans “Les Enfants de la Télé”.

Retour sur les moments cultes des invités Arielle Dombasle, Tanguy Pastureau, Jérôme Anthony, Henri Sagnier, Éric Antoine et Agathe Lecaron, moments télévisuels d’anthologie.

Une émission à retrouver ci-dessous :

ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle, sortie le 24 mai 2024.

Découvrez “Diamonds are forever”, le nouvel extrait de l’album ICONICS, déjà disponible.

Télématin: Répétitions chez Madame Arthur pour ICONICS

A l’occasion de la sortie d’ICONICS, le nouvel album d’Arielle Dombasle le 24 mai prochain, Télématin s’est entretenu avec Arielle Dombasle qui répétait son album ICONICS sur la scène de Madame Arthur.

Un reportage à retrouver en intégralité ci-dessous :

Sortie du clip et du single “Diamonds are Forever” !

Après “Boys in the Backroom”, Arielle Dombasle sort “Diamonds are Forever”, le nouvel extrait de son album “Iconics” qui sortira le 24 mai 2024.

ICONICS, c’est-à-dire des icônes musicales, des stars, des divas… des figures féminines, mi-femmes, mi-légendes, qui ont peuplé mon imaginaire depuis l’enfance.
Elles furent mes premiers modèles, au carrefour de la voix et du style. Elles m’ont accompagnées depuis l’enfance aux quatre coins du monde. Éternelles inspiratrices.

Arielle Dombasle

Shirley Bassey… Voix puissante et iconique, elle incarne le style du premier James Bond que j’ai vu. J’avais douze ans.
Tout d’un coup, à Mexico, dans un cinéma en amphithéâtre, éclata cette voix…
Sensuelle, conquérante, aux accents fantastiques…
Diamonds are forever…

“Diamonds are Forever”, actuellement disponible sur SpotifyDeezerApple MusicYouTube et toutes les plateformes d’écoute.

Extrait de l’album “Iconics”, sortie le 24 mai 2024.

Sortie de “Boys in the Backroom”, le nouveau single d’Arielle Dombasle !

Arielle Dombasle dévoile le titre “Boys in the Backroom”, extrait de son nouvel EP “Iconics” qui sortira le 24 mai 2024.

ICONICS, c’est-à-dire des icônes musicales, des stars, des divas… des figures féminines, mi-femmes, mi-légendes, qui ont peuplé mon imaginaire depuis l’enfance.
Elles furent mes premiers modèles, au carrefour de la voix et du style. Elles m’ont accompagnées depuis l’enfance aux quatre coins du monde. Éternelles inspiratrices.

Arielle Dombasle

« Son nom commence comme une caresse et finit comme un coup de cravache ! » disait Jean Cocteau de Marlene Dietrich.

Les mains victorieusement posées sur les hanches, elle symbolisera la prise de guerre en quelque sorte, l’actrice allemande passée à Hollywood et devenue l’incarnation de la liberté.

Elle, la lumière venue du Nord, la déesse à la voix lascive et grave, aux jambes parfaites, elle incarnera d’inoubliables figures : l’Ange bleu, l’Impératrice rouge, Shangaï Express, etc., une manière de célébrer le Cabaret… Féministe avant l’heure… Mystère et légende…

“Boys in the Backroom” est le premier single du nouvel EP d’Arielle Dombasle, “Iconics” qui sortira le 24 mai 2024.

“Boys in the Backroom”, actuellement disponible sur Spotify, Deezer, Apple Music, YouTube Music et toutes les plateformes d’écoute.

RCJ Midi : Les Secrets de la princesse de Cadignan

Pour son film « les secrets de la princesse de Cadignan » (actuellement au cinéma) est au micro d’Anne-Marie Baron pour RCJ Midi.

Ecoutez l’émission en intégralité ci-dessous :

Arielle Dombasle vous donne rendez-vous au cinéma l’Arlequin (76 Rue de Rennes, 75006 Paris) pour une projection exceptionnelle du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan” en sa présence.
Informations et réservations : https://www.ticketingcine.fr/?s=emsx082000054270&fbclid=IwAR3-cyLTbfq06szMqiz6wsGbEQSOi6Zzr3HZpufHGx69IRgKPsZvTToII1E

Regardez la bande annonce du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan” :

Michel Fau dans “Boulevard de la Seine”

Michel Fau était l’invité de Jean-Noël Mirande dans “Boulevard de la Seine” le samedi 23 septembre 2023. Au détour de la conversation, l’acteur s’est confié sur son rôle dans le film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”.

Arielle Dombasle a adressé un message d’éloge à Michel Fau qui incarne le personnage d’Honoré de Balzac dans le film “Les Secrets de la princesse de Cadignan” (actuellement au cinéma).

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

Arielle Dombasle, la belle des seigneurs (Actualité Juive)

“Les Secrets de la princesse de Cadignan” produit par François Margolin et réalisé par Arielle Dombasle, magnifique en princesse déchue, est un film d’une audace folle et d’un esthétisme bluffant, à voir !

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

En Aparté : Arielle Dombasle

Arielle Dombasle était l’invitée de Nathalie Lévy dans l’émission “En Aparté” pour la sortie au cinéma du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan” (actuellement au cinéma).

Retour sur la carrière d’Arielle Dombasle dans l’émission “En Aparté” où l’émotion est au rendez-vous.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

France Bleu : Le Mag’ Loisirs : Arielle Dombasle, princesse séductrice à la recherche du grand amour

C’est l’histoire de Don Juan, mais version femme, que nous raconte Arielle Dombasle dans son nouveau film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”. Elle y incarne une femme qui croque les hommes comme la vie jusqu’à l’arrivée du grand amour.

Que se passe-t-il quand quelqu’un habitué aux conquêtes éphémères rencontre son grand amour ? C’est la question qu’explore Arielle Dombasle dans son film “Les secrets de la princesse de Cardignan“.

Discussion entre l’actrice/réalisatrice Arielle Dombasle et Laurent Petitguillaume.

Adapté d’une nouvelle d’Honoré de Balzac, le film nous fait rencontrer Diane, “dernière grande dame de l’Ancien Régime mais aussi première femme moderne” selon Arielle Dombasle. Au casting de ce film : Cédric Kahn, Julie Depardieu, Stanislas Merhar ou encore Michel Fau.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

France 3 ICI 19/20 Paris Île-de-France : Les Secrets de la princesse de Cadignan

Pour la sortie au cinéma du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”, Arielle Dombasle était l’invitée de Jean-Noël Mirande le samedi 16 septembre 2023 dans ICI 19/20 diffusée sur France 3 Île-de-France.

Une émission à retrouver ci-dessous :

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

Europe 1 : Il n’y a pas qu’une vie dans la vie

Isabelle Morizet reçoit Arielle Dombasle et Julie Depardieu pour la sortie au cinéma du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan” dans l’émission “Il n’y a pas qu’une vie dans la vie”, diffusée sur Europe 1.

Ecoutez l’émission “Il n’y a pas qu’une vie dans la vie”, présentée par Isabelle Morizet, avec Arielle Dombasle et Julie Depardieu :

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

Terre de Tournage : Les Secrets de la princesse de Cadignan (France Bleu)

Pour ce nouveau numéro de “Terre de Tournage”, Ségolène Alunni prend la direction de l’Eure en Normandie, lieu de tournage du film “Les Secrets de la Princesse de Cadignan”. Rencontre avec Arielle Dombasle et Luc Rougy.

La Princesse de Cadignan : retour au XIXème siècle

Pour son 5ème filmArielle Dombasle a choisit d’adapter la nouvelle d’Honoré de Balzac sortie dans le journal “La Presse” en 1839. La réalisatrice et actrice se confie sur le déroulé du tournage : “Il a été diaboliquement difficile, il faut des forces surhumaines pour faire un film en costumes. J’étais à la fois le petit gars à casquette qui courrait dans tous les sens pour orchestrer le tout et au dernier moment, je mettais mes atours pour incarner la princesse. C’était un tournage très compliqué et très lourd. Heureusement, nous avons été très vigilants dans le choix de tous nos partenaires.” Le compositeur Luc Rougy nous explique son travail sur le film : “Arielle nous a envoyé le scénario et on a réfléchi, on a dû livrer les musiques de ballet en juillet 2022”.

Direction l’Eure en Normandie

Le tournage a eu lieu quasiment intégralement dans le département de l’Eure entre le 19 septembre et le 18 octobre 2022. Parmi les lieux, on peut citer le Lac de Brionne, la Château de Beaumesnil, Lyons-la-Forêt ou encore le Château du Champ de Bataille à Sainte-Opportune-du-Bosc où plusieurs pièces ont été aménagées pour cette occasion. Arielle Dombasle a choisi ce lieu car l’un de ses amis est le propriétaire du château, c’est la première fois qu’un tournage avait lieu dans cette bâtisse.

Ecoutez l’émission en intégralité ci-dessous :

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma !

Libre à vous : Les Secrets de la princesse de Cadignan (Le Figaro TV)

Pour la sortie au cinéma du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”, Arielle Dombasle est l’invitée de Guyonne de Montjou dans “Libre à Vous” (Le Figaro TV). Confidences sur l’amour, le féminisme, la mystique…

Retour sur le parcours d’Arielle Dombasle dans “Libre à Vous” (Le Figaro TV) à la lumière du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

C à Vous : Les Secrets de la princesse de Cadignan

Arielle Dombasle était l’invitée d’Anne-Élisabeth Lemoine dans l’émission “C à Vous” pour la sortie au cinéma du film “Les Secrets de la princesse de Cadignan”.

Regardez l’émission avec Arielle Dombasle…

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma.

Arielle Dombasle, cheffe de bande (Paris Match)

Sophistiquée et rock’n’roll. Pour Arielle, c’est tout un art, qu’elle conjugue avec celui d’être toujours elle-même. Affectée sans se prendre au sérieux. Inclassable. Entourée d’une équipe d’inconditionnels, la chanteuse, actrice, cinéaste met en scène son cinquième film : “Les Secrets de la princesse de Cadignan”, inspiré d’une nouvelle de Balzac. L’héroïne, qu’elle incarne, pourrait bien lui ressembler. Pour cette femme étonnamment libre du Paris de la Restauration, l’amour vaut tous les mensonges. Séduire, c’est mystifier… L’actrice a su apprécier.

Retrouvez l’entretien d’Arielle Dombasle par Simon Liberati dans le dernier numéro de Paris Match.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma !

Arielle Dombasle en couverture de Technikart !

Pour la sortie au cinéma de son cinquième long-métrage, “Les Secrets de la princesse de Cadignan”, Arielle Dombasle est en couverture du numéro de septembre du magazine Technikart.

Arielle Dombasle, réalisatrice Balzaco-pop.

“Moi, une excentrique ? Je suis concentrique au contraire !”

Arielle Dombasle

Cinq ans après le déjanté Alien Crystal Palace, elle remet sa casquette de réalisatrice et sort Les Secrets de la princesse de Cadignan, une adaptation de Balzac. Un film plus sage ? Oui et non, car avec Arielle Dombasle, rien n’est jamais tout à fait conventionnel…

Regardez la vidéo de l’interview d’Arielle Dombasle conduite par Laurence Rémila, le rédacteur en chef du magazine Technikart, lors de la séance photo pour la couverture.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma dans toute la France !

Cinéma : Dombasle costumée (ELLE)

Belle surprise que ce petit film sans budget qui parvient à restituer l’univers balzacien grâce aux costumes (sublimes) de Vincent Darré et aux décors imposants (le film a été tourné au château du Champ de Bataille, appartenant au décorateur Jacques Garcia). Arielle Dombasle y incarne la princesse de Cadignan, grande séductrice qui croque les hommes et les fortunes sans jamais tomber amoureuse elle-même. Un portrait féministe, dirait-on aujourd’hui, tiré d’une délicieuse et subtile nouvelle de Balzac, où les amants de ce don Juan en jupon ont pour nom Rastignac ou Lucien de Rubempré. Entourée d’amis comme Julie Depardieu, Cédric Kahn ou Michel Fau (parfait en Honoré de Balzac), Arielle Dombasle en tire un récit émouvant, en mêlant habilement histoire et modernité, avec un bal final qui ressemble à une soirée au Palace des années 1980.

“Les Secrets de la princesse de Cadignan”, actuellement au cinéma dans toute la France !